Accueil Marketing Sportif Événementiel SPORTEL – Le plus grand rendez-vous du « Sport Business » ne...

SPORTEL – Le plus grand rendez-vous du « Sport Business » ne cesse de se réinventer

PARTAGER

SPORTEL chiffres clés 2015Avec 2786 participations, 994 des plus grandes entreprises mondiales provenant de 75 pays différents en 2015, le SPORTEL de Monaco est sans conteste l’un des plus gros évènement du « Sport Business » dans le monde.

À chaque édition les leaders du marché international des médias sportifs, du commerce et de l’événementiel sportif se rencontrent à SPORTEL pour déterminer le futur des contenus sportifs, des nouveaux médias et des nouvelles technologies.

On est donc allé à Monaco, à la rencontre du CEO de Monaco Mediax, M. Laurent Puons et Mme Amparo Di Fede, la manager générale du SPORTEL pour en savoir plus sur la prochaine édition.

1. Pouvez-vous présenter le SPORTEL en 3 « hashtags » ? 

Laurent Puons : Les trois « hashtags » pour l’événement sont #sport, #contenu et #excellence.

2. Avec 840 000 engagements sur Facebook et plus de 8000 Sur Twitter quels sont les objectifs que vous voulez atteindre à travers vos communications sur les réseaux sociaux ?

L. P. : Les réseaux sociaux sont d’excellents moyens de communication. Nous privilégions ce type de communication chez Monaco Mediax. Une cellule 2.0 a été mise en place pour développer la notoriété de tous nos événements auprès du grand public et des professionnels. Aujourd’hui, les réseaux sociaux qui sont à la portée du consommateur, nous permettent d’atteindre nos objectifs dans des conditions optimales.

3. Quel type d’action fonctionne bien actuellement ? 

L. P. : Nous sommes présents sur Facebook, Linkedin, Instragram et Twitter. La Fan base suit de près nos activités et nos manifestations sur ces réseaux.

4. Est-ce que vous différenciez vos communications en fonction du public. Par exemple, si ce sont des exposants ou des visiteurs ? 

L. P. : Nous avons une communications très ciblée qui s’articule autour de 3 axes : un marché leader mondial des contenus sportifs, un programme de conférences de haut niveau (ces deux premières parties étant orientées BtoB) et enfin, une compétition des plus belles séquences de sport de l’année : les SPORTEL Awards, orientée à 90% vers le grand public.

5. Vous avez une application mobile pour les personnes qui participent à la manifestation, en quoi cela simplifie l’interaction ?

L. P. : Cela permet d’avoir le programme en temps réel, les changements d’horaire, l’annonce du début des conférences de presse d’un sportif par exemple, et donc de suivre la manifestation en live.  Téléchargez l’application sur iOS

Notre objectif est de toujours développer le visitorat au SPORTEL

6. En 2015, 70% des personnes du SPORTEL venaient d’Europe, 13% d’Asie et 9,5% d’Amérique du nord, est ce que vous attendez la même proportion pour 2016 ? 

L. P. : Notre objectif est de toujours développer le visitorat au SPORTEL, c’est pourquoi nous avons une augmentation significative chaque année du nombre de participants et d’exposants. Nous travaillons aussi sur la diversification, il faut savoir qu’à la base SPORTEL est une manifestation sur les contenus sportifs mais nous travaillons actuellement au développement du salon vers les nouvelles technologies et les nouveaux médias. Cette année encore, nous comptons bien dépasser les chiffres de l’édition précédente !

carte monde SPORTEL

7. Qui sont les principaux invités pour 2016 ? Est-ce encore secret ?

L. P. : Peut-on le donner ?

A. D. F : Oui , on peut vous donner des noms ! Le président du Jury sera Donovan Bailey… C’est stratégique d’avoir à la tête de notre jury principal un athlète de haut niveau et pratiquement une légende. L’année dernière nous avons accueillis Evander Holyfield !

8. À quelles nouveautés on doit s’attendre cette année, s’il y en a?

L. P. : Nous avons beaucoup travaillé sur les conférences, avec notamment une journée de conférence dédiée au droit sportif avec droitdusport.com sur la partie juridique des sportifs. Et possiblement sur les enjeux du web etc. Consulter le site du SPORTEL pour plus d’informations.

9. Comment a évolué SPORTEL depuis ses débuts et à quoi ressemblera t-il dans 10 ans en 2026?

L. P. : Je ne suis pas là depuis la création de la manifestation mais je peux vous garantir que SPORTEL a beaucoup évolué depuis les trois dernières années. La manifestation est très importante et les remises en question sont quotidiennes dans notre business.

Un concept qui marchait il y a 5 ans ne marcherait certainement pas aujourd’hui. Les changements que nous apportons à l’édition 2016, même si 2015 a été un succès, sont indispensables pour se renouveler.

10. Cela génère une grosse pression ?

L. P. : Oui énorme, à la fin de chaque édition on se remet en question sur ce que nous allons refaire ou faire différemment pour attirer plus de participants . Donc il faut adapter la stratégie, en fonction des cibles, par exemple quel territoire on veut favoriser etc je suis convaincu que SPORTEL peut encore se développer de façon considérable.

Cette année nous allons avoir beaucoup de participants asiatiques car l’édition à Singapour a été un succès.

« Dans le futur très proche nous pourrons attirer des sociétés comme Amazon »

11. Comment vous voyez évoluer SPORTEL à travers le monde, après SPORTEL Asie et USA ?

L. P. : On va continuer avec Monaco et au printemps l’Asie ou les États-Unis mais on pourrait se développer ailleurs dans le monde comme il y a quelques années au Brésil pour la coupe du monde en fonction de l’actualité.

Par la suite, nous allons développer le secteur des nouvelles technologies et nouveaux médias donc dans un futur très proche, nous pourrons attirer des sociétés comme Amazon par exemple.

12. Quelle question aimeriez vous que l’on vous pose à propos de SPORTEL mais que l’on ne vous a jamais posé ?

L. P. : Peut être, « combien de temps un événement comme SPORTEL pourra encore être hébergé à Monaco ? La place sera t’elle assez grande ? » Avec le développement du Grimaldi Forum, nous y serons présents encore longtemps… mais rien n’est jamais acquis !

Visitez le site Internet du SPORTEL

S’inscrire au SPORTEL 2016