Accueil Marketing Sportif Booster ses ventes Promouvoir sa marque : Les 8 avantages d’un sportif influent sur les...

Promouvoir sa marque : Les 8 avantages d’un sportif influent sur les médias sociaux pour votre entreprise.

PARTAGER

Les sportifs et les clubs sont devenus leur propre média. Il suffit parfois d’un tweet pour qu’un athlète figure dans la presse le lendemain.
Quand on sait que la joueuse de tennis Eugènie Bouchard compte plus d’un million de « fans » sur Facebook et plus de 4 millions pour Georges St-Pierre, cela a de quoi faire rêver certains annonceurs.

Au prix que coûte un spot publicitaire à la TV ou une page dans la presse écrite pour rejoindre une clientèle cible, pourquoi ne pas s’offrir une visibilité via les profils d’athlètes qui comptent une véritable mine d’or de clients potentiels directs ou indirects?

De la grande entreprise à la PME, un sportif influent sur les médias sociaux peut offrir différents avantages à votre entreprise, que votre marché soit local ou international.

Voici 8 avantages que peut en tirer votre marque :


1) Crédibiliser votre message

Selon Andrew Hughes, expert en endossement de célébrités avec la Research School of Management à l’Université Nationale d’Australie « Une célébrité agît comme une source de crédibilité pour un produit »
Vous avez des concurrents qui eux aussi font de la publicité et de la promotion. Imaginez si vous êtes la seule de ces entreprises à communiquer avec un sportif professionnel sur les médias sociaux ?
Vous renforcez votre crédibilité par rapport aux autres marques, mais vous apportez également un sentiment de confiance, car l’entreprise utilise un visage connu et reconnu. Cela facilite également la mémorisation du message.

2) Augmenter le volume de votre base de données
(Sous-titré : Du « Like », du « follower », de « L’abonné »,…)

S’associer à un sportif influent sur les réseaux permet aussi de renforcer votre base de données et ainsi d’attirer des clients potentiels à suivre vos activités sur les médias sociaux (Idéalement dans votre Infolettre).
Les leviers peuvent être multiples (Ex : Jeux concours Facebook, activités de questions réponses avec l’athlète sur votre compte Twitter, etc…)

En voici une illustration avec Jean Coutu et les soeurs Dufour-Lapointe :

 

 

3) Profiter du transfert des valeurs

Chaque athlète a une personnalité, une histoire et un parcours différent.
Le partenariat avec le sportif permet d’établir ou de renforcer les valeurs de votre entreprise et ainsi d’écrire l’histoire de votre marque (Story-telling*)

4) Légitimer l’image de votre marque

Imaginez que vous proposez un produit pour les 15-18 ans sur les médias sociaux. Si vous êtes un jeune de 18 ans, à quel message serez-vous le plus sensible ? À un joueur de hockey dont vous êtes « fans » ou à un message promotionnel d’une page Facebook d’entreprise ?
Ce type de pratique s’applique bien à des entreprises nécessitant un degré de confiance supérieur à la moyenne comme les banques, les assurances ou un produit en lien avec la santé par exemple.
Avoir un ambassadeur permet de véhiculer des messages de la part d’une tiers personne, avec un autre ton, mais surtout à une cible plus élargie, comme des consommateurs potentiels que l’on aurait pas pu atteindre sans cet ambassadeur.

5) Mettre en lumière vos produits ou services

En utilisant le compte Twitter ou Instagram d’un sportif vous bénéficiez de son audience. Cela peut être utilisé pour mettre en avant ses produits et ses services directement ou indirectement.
Le champion de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) Georges St-Pierre le fait très bien sur son fil Twitter avec ses partenaires :

 

6) Affiner son ciblage

Une étude de notoriété est très coûteuse en marketing traditionnel.
Que ce soit pour atteindre un marché local, international ou une catégorie socioprofessionnelle précise, l’un des grand avantages des plates-formes sociales est que l’on peut disposer d’une batterie de statistiques pour établir une stratégie de positionnement affinée à moindre coût.
C’est pourquoi il ne faut pas perdre de vue que le choix du sportif doit se faire en fonction des objectifs de votre entreprise. Posez-vous les bonnes questions en amont (Cf. Voir au bas de page : 5 questions à se poser avant de faire appel à un sportif influent dans vos communications sur les médias sociaux !)

7) Se positionner ou se repositionner

Vous avez un nouveau produit, vous voulez toucher un nouveau marché ou simplement rajeunir votre image de marque ?
Choisir un ambassadeur influent sur les médias sociaux qui incarne vos nouvelles valeurs peut contribuer à ce nouveau virage avec une forte exposition.

8) Profiter d’une couverture médiatique

Les propos d’un athlète sont souvent repris dans les médias traditionnels, cela est donc une belle occasion de profiter de cette exposition complémentaire via les réseaux sociaux. Si le sportif se contente d’un simple tweet du type « voici un super produit » vous serez visible, mais aurez peu de chance d’être relayé. C’est pourquoi, mener une campagne créative avec l’athlète prendra tout son sens. Rappelez-vous qu’une publication anodine peut facilement faire des unes de presse ou être partagé par de nombreux blogues.

Quels sont les risques ?

Lance Amstrong, Tiger Woods sont les exemples les plus courants d’endossement de sportifs qui ont finalement échoué à cause de dérapage, même si cela n’a pas empêché de réaliser des partenariats fructueux pendant des années.
Dans les exemples au Québec, nous avons eu le cas du célèbre boxeur Jean-Pascal. Stéphanie Kennan publie d’ailleurs un article très intéressant dans LesAffaires afin de bien réagir face à ce type de situation en tant qu’entreprise.
De plus, elle mentionne que « Si le sportif est faussement accusé, un appui public peut permettre de conserver les acquis du partenariat et de renforcer la marque du commanditaire. »

Vous l’aurez compris, faire le bon choix de l’athlète qui sera votre porte-parole est déterminant, de même que l’activation qui sera réalisée avec lui sur les médias sociaux.

De plus en plus les athlètes comprennent l’enjeu et les avantages qu’ils ont à monétiser leur visibilité sur les réseaux sociaux (cf : « Fans » et « Followers » : la monnaie des sportifs sur les médias sociaux)
Le comité international olympique commence à aller en ce sens en proposant des changements aux règles 40 et 50 de la Charte olympique permettant aux athlètes de promouvoir des marques non partenaires aux Jeux Olympiques sur leurs réseaux sociaux (un dossier à suivre).

En résumé si vous souhaitez commanditer ou établir un plan stratégique menant à l’association de votre image de marque à celle d’un sportif il est important de se poser les bonnes questions.

Recevoir l’article #0102 : 5 questions à se poser avant de faire appel à un sportif influent dans vos communications sur les médias sociaux !

Img: : 5 questions à se poser avant de faire appel à un sportif pour sa marque