Accueil Financement Crowdfunding Sportif Crowdfunding : 11 clés pour atteindre votre objectif sportif et financier (financement...

Crowdfunding : 11 clés pour atteindre votre objectif sportif et financier (financement participatif)

PARTAGER

Trouver des fonds pour financer ses compétitions, ses camps d’entrainements, ses évènements, son matériel, etc.. Quel athlète ou association sportive ne connaît pas ça ?
La quête de commanditaires (Recherche de sponsoring) n’est jamais facile, autant chez le sportif espoir que chez le sportif professionnel.
Tous les sports n’ont pas la même exposition médiatique, donc tous ne se valent pas aux yeux des marques.
Pour les sportifs ayant un agent, ils pourront bénéficier du réseau de contacts de celui-ci s’il en a un, pour les autres le chemin vers les marches du podium aura probablement plus d’obstacles.
C’est pourquoi de plus en plus de sportifs et d’organisations sportives se tournent vers le financement participatif en ligne comme dernier recourt.
Quelques-uns connaissent du succès, mais beaucoup se plantent.

Le financement participatif (crowdfunding) c’est quoi ?

Pour reprendre le terme de l’Office Québécois de la Langue Française, le financement participatif c’est un « Financement par lequel un porteur de projet sollicite l’appui financier d’un grand nombre de contributeurs par l’entremise de plateformes de médias sociaux afin de permettre la mise en œuvre d’un projet ou d’en soutenir le développement. »
En quelque sorte, vos fans vous payent pour atteindre votre objectif sportif ou professionnel.
Vous vous douterez bien que cela n’est pas partie facile. Voici donc quelques conseils clés pour partir votre campagne du bon pied.

financement participatif sportifs québec

11 clés pour atteindre votre objectif sportif et financier : 

1) Raconter une histoire
Beaucoup d’athlètes publient froidement leur demande : « Je suis M. Tremblay, je fais de la boxe, j’ai besoin de 2000$ pour aller à mon camp d’entraînement aux Bahamas dans deux mois »
Hormis si vous êtes un proche de l’athlète, donneriez vous un 100$ à ce sportif ? Pas sûre !
Prenez le temps de raconter votre histoire, raconter votre parcours, qui vous êtes, faites connaître votre sport pour ce qui ne le connaissent pas, pourquoi vous le faites (Sans trop jouer du violon).

2) Proposer un projet de qualité
Ne lancez pas une campagne dès que vous avez besoin de partir en camp d’entraînement.
Si votre objectif final est dans 1 an, planifiez dans un premier temps, vos compétitions, vos besoins, les dates des étapes importantes.
En déterminant votre plan vous vous rendrez compte qu’il sera plus intéressant de réaliser votre campagne à telle période, ou avant telle compétition ou après telle opportunité…
Prenez le temps d’apporter tous les éléments pour une campagne solide, cela ne fera qu’apporter davantage de qualité et de crédibilité à votre projet.

3) Avoir une communauté en ligne
Si vous n’êtes pas allé sur Twitter depuis plus de 3 mois et que la dernière publication sur votre page Facebook peine à avoir quelques « like » de la part de fans engagés… Il va y avoir beaucoup de travail.
Dans ce cas rendez-vous directement dans la section « Médias Sociaux » du blogue pour aller chercher quelques idées pour bâtir votre communauté.

4) Animer votre communauté autour de votre projet
Dans « financement participatif » il y a le mot participatif. La communauté doit se sentir impliqué dans votre projet. Il ne s’agît pas juste de publier votre projet et d’attendre le cash $$$ :-P.
Faite vivre le projet à vos partisans en leur expliquant où vous êtes rendu, quels sont vos résultats, quelles seront les prochaines étapes, etc…
En finançant votre projet les participants montrent non seulement qu’ils vous apprécient, trouvent votre projet ou votre initiative intéressante, mais surtout qu’ils croient en vous…
Vous devenez leur sportif et si votre objectif est atteint, vous deviendrez leur fierté ! N’oubliez jamais ça !

5) Choisir la bonne plateforme
Les plateformes de « Crowdfunding » sont nombreuses. Fonds des médias du Canada recense près de 44 plates-formes au Canada et la liste continue à s’allonger. Choisissez en donc une qui correspond à votre projet.
Par exemple pour le sport il existe des plateformes très intéressantes telles que : MakeAchamp (Québec), RallyMe, Pursuit (Canada), Sportfunder, athlete.com, etc…

6) La durée de votre campagne
Cela va dépendre du temps que vous avez à accorder. Mieux vaut une campagne courte et efficace que longue et ennuyeuse.
Beaucoup pensent qu’en faisant une campagne sur 4 mois ils auront plus de chance de récolter des fonds…
Mais saurez-vous fédérer votre communauté tous les jours sur cette longue période ?
À l’inverse une campagne courte et parfaitement orchestrée permettra de vous focaliser sur votre objectif et être pleinement dédié à votre communauté. Une durée de 30 à 40 jours semble raisonnable.

7) La période
Vous avez établi votre projet dans le temps. Ne gâchez pas votre campagne en publiant votre projet en ligne juste après les fêtes où les ménages ont moins de budget. Si vous avez pensé lancer votre campagne entre le 25 et le 31 décembre, oubliez cette idée.

8) Soigner votre annonce
Écrivez, relisez, réajustez… Chaque mot est important. Alimentez avec du contenu audio visuel si possible.
Cela donne un côté plus humain à votre annonce.
Pensez à écrire pour un grand public. Votre sport comporte un jargon et des termes qu’une personne lambda ne comprendra peut-être pas.
Expliquez bien votre projet en passant en revue le Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

9) Bien choisir les compensations
Pensez au petit et au gros dons. Il doit y en avoir pour toutes les bourses.
Indiquez des compensations qui vous semble juste, mais surtout soyez réaliste.
Si vous manquez d’idées, prenez le temps de regarder les autres projets et les tendances.
Voici des exemples de contrepartie que l’on retrouve fréquemment pour des projets sportifs : remerciement sur les médias sociaux, photos dédicacées, cartes postales envoyées depuis la compétition, t-shirt remerciement édition limitée, invitation à une séance d’entraînement, etc…

10) Préparer le lancement
Les premiers jours sont cruciaux. Si votre campagne débute sur les chapeau de roue vous aurez la chance d’être en première page du site de « crowdfunding » ou en vedette etc… Les modalités diffèrent d’une plate-forme à une autre, mais l’idée reste la même.
Ne partez pas votre campagne sur un coup de tête un dimanche après-midi à temps perdu car vous allez y perdre du temps, de l’énergie et de la crédibilité…
Il vous faudra donc fédérer votre communauté autour de votre projet avant le début de votre campagne pour créer le buzz rapidement.
Pensez à utiliser les médias à votre disposition : Contactez la presse locale ou des blogues pour annoncer le départ de votre campagne.

11) L’après
Ce dernier point ne vous aidera pas pendant la campagne mais il semble important à rappeler. Que vous ayez atteint ou pas votre objectif, remerciez tous vos donateurs et pensez à honorer les compensations dues à votre public.
Après tout il le mérite bien, ils sont vos premiers fans.

À lire :

financement-participatif-dans-le-sport-formation