Accueil Marketing Sportif Booster ses ventes Sa boutique de sport sur les médias sociaux : Quelques conseils de...

Sa boutique de sport sur les médias sociaux : Quelques conseils de bases pour bien démarrer !

PARTAGER

Boutique magasin de sport Montréal Québec Commerce en ligne ou en boutique, les médias sociaux sont devenus essentiels au développement des entreprises. Quand on sait que 78,1 % des internautes québécois utilisent les médias sociaux (Source : Cefrio Enquête NETendances 2012) et que 50% d’entre eux suivent une page d’entreprise, forcément cela excite !

Beaucoup de boutique de sport se sentent donc obligées d’ouvrir une page Facebook ou un compte Twitter rapidement…  Mais attention à ne pas confondre vitesse et précipitation !

Je vous propose quelques conseils de bases pour ne pas louper vos premières impressions avec vos clients.

Soyez PRO !

Le point numéro 1 paraît tellement évident qu’il est souvent négligé. Lorsque l’on crée une page Facebook, un compte Twitter ou n’importe quel compte sur les réseaux sociaux, il est essentiel de le tenir à jour et être professionnel.Souvenez-vous lorsque vous avez lancé votre magasin, vous avez pris le temps de minutieusement choisir la luminosité de votre boutique, l’emplacement de chaque article, etc… C’est la même chose lorsque l’on ouvre un compte Facebook, Youtube, etc…

Pensez à soigner vos champs de descriptions qui sont essentiels à la fois aux clients potentiels mais aussi pour référencement naturel dans les moteurs de recherches (SEO). J’insiste sur ce point, car il m’est arrivé, à titre personnel, de chercher une boutique (d’une marque de sport renommée) via Google, puis via sa page Facebook. Une fois dans la rue c’était un restaurant asiatique qui avait remplacé la boutique. Si seulement la page avaient été mise à jour, j’aurai surement pu consommer dans cette boutique qui avaient déménagé depuis 3 mois à 2 coins de rue plus loin.

Apportez un contenu enrichissant qui touche votre cible. Évitez de partager toutes ses photos et vidéos virales si elles n’ont pas de lien avec votre activité.

Utiliser des photos qui soient un minimum professionnel (Avec les téléphones intelligents il est maintenant possible de faire des photos HD à plus de 8 megapixels, le reste dépendra de votre créativité).

 

Prenez soin de vos clients  votre communauté !

Selon la définition du dictionnaire Larousse, une communauté est un ensemble de personnes unies par des liens d’intérêts, des habitudes communes, des opinions ou des caractères communs. Retirez votre chapeau de vendeur un instant lorsque vous gérez votre page Facebook ou votre compte Twitter.

Évitez de parler que de vous et de vos produits et soyez d’abord à l’écoute de vos fans. Profitez d’être sur une plateforme d’échange pour fidéliser et mieux connaître les attentes. Cela passe par des actions simples (qui prennent du temps, mais peuvent être efficaces). Répondez à vos demandes d’amis, remerciez vos fans, répondez à leurs questions…

Ne vous limitez pas à vos simples pages non plus. Parcourez les fils de discussions qui se font ailleurs, participez aux débats, proposez des solutions. Exemple : Une boutique qui vend des chaussures de tennis à Montréal aura tout intérêt à participer aux discussions sur la page Facebook de la coupe Rogers. Elle pourrait facilement apporter son expertise sur les chaussures de tennis spécialisées tout en attirant la curiosité des clients potentiels qui consultent la page de la coupe.

 

Ne dormez pas… VEILLEZ !

Désormais vous avez une page à jour, vous répondez à tous vos fans, et vous participez aux discussions sur d’autres pages et d’autres forums. Maintenant il vous faudra surveiller ce qui se dit sur vous… On parle peut être de vous sur d’autres plateformes de réseaux sociaux, dans des blogues, etc… Surveillez et intervenez lorsque c’est nécessaire. N’oubliez pas que c’est de votre image et votre compagnie dont-il s’agît. Pour faire de la veille il existe différents outils gratuits et payants. Pour débuter je vous conseillerais de lire ce précédent article : 7 outils pour faciliter la gestion des comptes de médias sociaux lorsque l’on est une organisation sportive !

Avis d’expert  :

henri - gestionnaire de communauté des magasins de sports décathlonNous avons également sollicité les conseils de Henri Vaillant, gestionnaire de communautés des comptes de Décathlon France (Entreprise française de distribution d’articles de sport, implantée dans 18 pays avec un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros en 2012)

Selon lui, «il faut définir précisément le rôle de la page Facebook et répondre rapidement à un bénéfice utilisateur en se posant la question de tous les jours : Pourquoi mon fan interagirait avec moi ?»

Pour Henri, il y a 3 axes : Participatif, Relationnel, et répondre au besoin des fans.

Participatif : «La dimension participative doit transpirer sur une page Facebook! Les publications du style : « découvrez la nouvelle chaussure »sont à mettre a la poubelle. Il faut d’avantage adopter une formule du type : « On compte mettre telle ou telle chaussure dans la boutique, laquelle préférez vous ? Quel coloris ? etc…»

Relationnel : «Le Fan, plus qu’un client un véritable collègue… C’est lui qui donne le sens à la page Facebook»

Répondre au besoin de ses fans: « Aujourd’hui les petits commerces utilisent leurs pages pour plusieurs choses, certains l’utilisent comme un outil de trafic pour faire venir du monde via des coupons, des offres promotionnelles,… d’autres l’utilisent comme levier affectif ou encore même relationnel »

Vous ne savez toujours pas par où commencer ? Nous pouvons vous conseiller !

Parlez-nous de votre projet sur les médias sociaux ?